fbpx

RetEx

La guerre est probablement l’une des plus vieilles activités de l’homme. L’une de celles où, en tout cas, il a mobilisé toutes ses énergies et son savoir. Par ailleurs, les guerres se suivent et se ressemblent (Ruanda, Irak, Kosovo, Afghanistan, Libye, etc.) tout en n’étant, l’une après l’autre, jamais, la répétition exacte de la précédente. Elles peuvent, aussi, s’espacer dans le temps, ou, comme récemment, s’enchaîner les unes aux autres. C’est selon. Les étudier de près semble donc une nécessité vitale.

Le principe central de cette collection sera donc ce que les militaires appellent le Retour d’Expérience, ou RetEx. Soit revenir aussi vite que possible sur un conflit pour en tirer les leçons les plus utiles possibles pour les… suivants. Voire ceux en cours, nous pensons, ici, à l’Irak et, surtout, à l’Afghanistan.

Le RetEx, c’est ce que font des instances comme le Centre de Doctrine d’Emploi des forces (CDEF) du ministère de la Défense français, où œuvrent des hommes comme le colonel Michel Goya. Mais, pourquoi, seuls les militaires feraient-ils du RetEx ? La guerre, outre qu’elle touche autant les militaires que les civils que nous sommes, c’est aussi une forte part de géopolitique et de géostratégie.

Aussi, AVATAR Éditions a-t-il décidé, lui aussi, de se lancer dans le RetEx.

Les titres de la collection ››


Partager

Consulter aussi

Les Cahiers de la Radicalité

« Sois radical, aie des principes, sois absolu, sois ce que les bourgeois appellent un …